Foire Aux Questions

Des écureuils vivent à proximité de mon domicile, comment les aider ?

Les écureuils roux étant des animaux sauvages, ils n'ont a priori pas besoin de l'aide des humains.

Ceci dit, les populations d'écureuils roux étant en régression constante en France, un petit coup de pouce ponctuel peut leur être bénéficiable.

 

Tout d'abord, n'oubliez pas que l'écureuil roux est un animal diurne (il sort donc la journée) et qu'il n'hiberne pas. Ainsi, prenez garde la journée en voiture sur les routes forestières : nombre d'écureuils adultes qui arrivent au refuge sont lourdement blessés par une collision sur la route.

 

L'un des principaux prédateurs de l'écureuil roux est le chat domestique.

Aussi, si des écureuils partagent leur territoire avec celui de votre chat, veillez à ne pas chercher à les attirer plus près de votre domicile, pour leur sécurité : la moindre griffure ou morsure de chat, aussi petite soit-elle, est souvent mortelle pour les écureuils roux.

Une blessure par chat est donc une urgence absolue : l'écureuil doit rejoindre un centre de soins spécialisé dans la faune sauvage dans les plus brefs délais.

Si vous aimez les chats et les écureuils, vous pouvez installer une petite clochette sur le collier de votre chat : les écureuils auront ainsi le temps de s'éloigner.

J'ai trouvé un écureuil, est-ce que je peux le garder ?

C'est une question qui nous est fréquemment posée. La réponse est bien sûr : non...

 

Premièrement parce que l'écureuil roux est un animal sauvage, protégé par la loi, et garder un animal sauvage à son domicile sans autorisation est passible d'une amende de 9000€ et d'un an d'emprisonnement.

 

Deuxièmement, parce que même si votre intention de le soigner par vous-même est tout à fait louable, l'écureuil roux est un animal fragile, les soins à lui administrer sont minutieux et de nombreuses fausses-manipulations peuvent lui couter la vie très rapidement (la fausse route par exemple est très fréquente...)

De même, se poseront vite les questions de la diversification alimentaire et de la remise en liberté dans des conditions optimales pour l'animal.

 

En le confiant à un centre de soins, vous pourrez non seulement avoir beaucoup plus de chance d'offrir un retour à la nature serein à cet animal, mais de plus, au Refuge de l’Écureuil Roux, nous vous donnons des nouvelles de "votre" petit pensionnaire si vous le souhaitez, avec des photos de son évolution et pourquoi pas une vidéo de son relachage.

Est-ce que l'écureuil est un bon animal de compagnie ?

Là encore, la réponse est négative...

 

Nous pouvons vous suggérer - si ce n'est déjà fait - la lecture de la réponse à la question : "J'ai trouvé un écureuil, est-ce que je peux le garder ?", plus haut sur ce site. 


Un jeune écureuil peut effectivement se montrer docile et affectueux avant ses 6 semaines, parce qu'il a besoin de soins, de contacts et est dépendant.

Mais dès ce cap franchi, l'écureuil s'autonomise rapidement, et un instinct sauvage fort apparaît subitement.

Un écureuil de plus de 10 semaines se montrera agité en cage, cherchera à s'échapper en permanence et répondra avec une certaine agressivité à vos approches, même si vous l'avez nourri petit.

 

Nota : ... et les morsures d'écureuils sont très douloureuses... ;-)

A quelle température doit-être maintenu un bébé écureuil ?

Attention : Les informations que vous trouverez ailleurs sur internet peuvent être erronée.

Il est fréquent de lire (même dans certains livres publiés !) que le bébé écureuil doit être conservé à une température de 38°C.

 

CETTE INFORMATION EST FAUSSE !


En le maintenant à cette température, le petit écureuil se déshydraterait très rapidement et en mourrait.

Le petit écureuil sans poils doit être conservé à une température constante de 30°C.

Lorsque les poils sont apparents, 28°C sont suffisants.

Que devient un écureuil, lorsqu'on vous le confie ?

Nous évaluons tout d'abord son état de santé et lui apportons les soins d'urgence nécessaire.

 

Vous pourrez lui choisir un nom qui sera inscrit sur sa fiche de suivi (c'est sympathique pour vous, et cela facilite également notre travail lorsque nous avons plusieurs écureuils du même âge à suivre. Cela n'entrave en rien leur statut inaliénable d'animal sauvage), et nous vous donnerons régulièrement de ses nouvelles ainsi que quelques photos, si vous le souhaitez.

 

Nous fournissons un environnement adapté et sécurisé pour chaque écureuil (couveuse, quarantaine, grande volière intérieure ou extérieure, etc) et poursuivons les soins aussi longtemps que nécessaire.

La nourriture est bien sûr adaptée à l'âge et aux besoin de l'écureuil (les tout jeunes écureuils tètent jours et nuits, toutes les 2h !), et la diversification alimentaire et l'autonomisation se font si possible en groupe, comme dans des conditions naturelles.

 

Le protocole développé et mis en place par Béatrice Vavasseur depuis de nombreuses années nous permet d'obtenir un taux de sauvetage et donc de remise en liberté très important.

Les écureuils ayant séjourné au Refuge de l’Écureuil Roux s'adaptent ou se réadaptent sans difficulté à la vie sauvage.

Est-ce que je peux assister au relâchage de l'écureuil que je vous ai apporté ?

En principe non.

Le lâchage (ou relâchage) est un moment très particulier pour l'écureuil, où se mêlent stress, et excitation de la découverte des grands arbres.

Les jeunes écureuils sont très joueurs et un peu "casse-cou".

La moindre présence, le moindre bruit inattendu peut les déstabiliser et les conduire à réaliser un faux mouvement dans les premières minutes alors qu'ils se trouvent à grande distance du sol.

Il s'agit de toute façon d'un moment très bref, et l'écureuil prêt à être relâché part souvent très vite.

Est-ce que l'écureuil pourra être relaché à proximité de mon domicile ?

Il n'y a que peu de chance que cela puisse être le cas, à moins que vous ne disposiez d'un très grand terrain arboré et que vous viviez sur place à l'année.

Notre protocole consiste en un relachage doux, le moins stressant possible pour l'animal, avec différentes phases d'adaptation.

En effet, la plupart de nos petits pensionnaires sont de jeunes écureuils orphelins, qui n'ont pas été "formés" dans des conditions naturelles par un écureuil adulte. La remise en liberté totale est donc progressive, et nous relâchons les jeunes écureuils par fratries (réelles ou reconstituées au Refuge), afin de leur permettre de s'entraider encore un petit peu avant que chacun ne prenne son chemin, solitaire.